lundi 24 août 2009

Pensons la Capucine




Elle m'avait vue donner vie à la première poupée, celle qui aurait dû être sienne et qui ne l'a pas été parce que son anniversaire était derrière elle et que je voulais que ce soit une surprise, un joli cadeau pour une grande occasion. Elle m'avait vue choisir les tissus et les couper pour Eglantine, ce cadeau tant attendu par sa petite soeur pour ses trois ans. Souvent, elle parlait de Capucine, cette inconnue réduite à l'état de morceau de jersey et de laine cardée que je n'avais pas encore achetés. Le prénom était choisi. Et la teinte des cheveux ; blonds évidemment, comme les siens, mais il n'était pas question qu'elle ait des yeux couleurs de noisettes ; non, ils seraient bleus, comme ceux qu'elle n'a pas et qu'elle aurait rêvé d'avoir. Elle aurait aussi une robe bleue, dans cette petite chute de liberty qu'elle avait vue au fond du grand sac pleins de pièces qui riment avec "ça peut servir". Je l'avais gardé précieusement, ce petit morceau, en pensant à la fameuse tenue de celle qu'il me faudrait créer, je ne savais pas quand, je ne savais pour quelle occasion... J'ai croisé son regard le jour de l'anniversaire de sa petite soeur, au moment où la poupée est sortie de son sac en tissu. Elle a détaillé chaque tenue, aidant les mains moins agiles que les siennes à passer les bras dans les manches et les jambes dans les trous. Elle avait quelque fois encore prononcé le prénom de son absente et cherché à haute voix l'événement qui lui permettrait de la serrer dans ses bras... Peut-être Noël ou, plus tard encore, ses sept ans... Cela faisait beaucoup de doigts sur les mains pour le compte-à-rebours. J'avais une autre idée, une petite étincelle que j'ai gardée secrète... J'ai laissé passer des jours sans trouver l'élan pour commander le nécessaire. Je doutais un peu de pouvoir refaire une copie d'Eglantine, pas totalement conforme, mais pas difforme non plus. Une poupée avec son caractère, son propre sourire, un air un peu plus mature, un peu plus grave peut-être, un visage un peu plus rond et des yeux plus grands. Oui, j'avais peur de ne plus savoir comment aligner les points et cette fois, personne ne pourrait guider mes premiers pas pour façonner la tête... C'est elle qui est allée chercher le petit carton dans la loge de la gardienne. Toute au bonheur de tendre le morceau de papier à la dame derrière sa fenêtre pour recevoir le colis, elle n'a même pas cherché à savoir ce qu'il contenait, juste déçue qu'il ne fut pas pour elle. Alors elle est partie jouer dans sa chambre. En cachette, j'ai ouvert le paquet, découvert la grande aiguille impressionnante, le jersey couleur chair et le sac de laine vierge cardée. Je n'ai pas pu attendre d'avoir à m'en servir pour plonger la main dans ce nuage étrangement odorant et j'ai su à cet instant que, dès qu'elle serait couchée, je couperais les pièces de sa poupée, travaillant à la lueur de la lampe du salon avec cette ivresse de le faire en secret, comme on coud la robe d'une mariée qui ne se montre que le jour J. Sans trop réfléchir, j'ai retrouvé les gestes pour donner forme à la tête et dessiner le visage. Naïvement, je me disais qu'en répétant parfois le prénom de la poupée, les traits s'imposeraient sous mes mains. J'aimais bien cette idée, même si ma raison continuait de guider mon aiguille pour éviter les défauts. Je n'ai pas pu me contenter de son sommeil, j'ai aussi pris des risques en sortant l'ouvrage en plein jour, le cachant parfois à la hâte sous ma jupe en l'entendant me rejoindre, elle qui était désormais certaine que sa poupée la rejoindrait à Noël, prête à attendre encore quatre mois, regardant par-dessus mon épaule les modèles que je trouvais, ça et là pour me rassurer sur l'harmonie de celle à laquelle je donnais vie, point par point... Elle s'appelle Capucine. Ses yeux sont bleus, comme ceux que sa maman n'a pas. Son sourire est timide et ses joues rondes et roses, comme une petite pêche bien mûre, un petit fruit de la fin de l'été. Elle n'a pas encore tous ses cheveux mais ils pousseront vite. Bientôt, elle aura une tenue avec du liberty bleu, sans doute un gilet assorti et peut-être des chaussons. Elle sera rangée dans un sac brodé et elle attendra le grand jour, celui que je redoute un peu, enjolivant, grâce à la surprise qu'elle réserve, l'inévitable rentrée scolaire...

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Et dansons-la, aussi, dansons la Capucine pour donner l'élan de la finir ! Quelle belle rentrée en perspective !
Blanche.

Elolili a dit…

Et c'est tout l'amour d'une Maman pour sa Fille qui transparait dans ce texte et cette magnifique poupée. Oh, Cécile, O. va être si heureuse... Tu vas lui offrir à son retour de premier jour à la grande école ?

LOUADELIAS a dit…

Ton coup d'aiguille n'a pas bougé... et Capucine est superbe. A l'image de sa petite maman.
Bises,
Alexandra

Au fil de l'eau... a dit…

Une belle surprise...

Cath a dit…

Mais elle a les même cheveux que Loana !!
C'est pas possible, Cécile fait quelque chose !!

Après Doc Gynéco !! lol lol lol

Anonyme a dit…

Une bien belle surprise pour adoucir la rentrée! Quelle émotion ce sera pour toutes les deux au moment de faire connaissance. Bonne fin d'après-midi!
Lor

Tiphaine a dit…

ce que j'aime vous lire....cette poupee c'est une invitation...je sens que je vais m'y mettre aussi....

telle a dit…

Merci, c'est bon de te lire.

Quant à cette poupée, ah... elle est très réussie et tu me fais envie, Cécile. Tu sais combien je voudrais en faire une autre moi aussi !

so a dit…

elle est magnifique ! j'adorerais coudre une poupée en tissu, mais je n'ose pas me lancer ... qu'est ce qui t'a décidée?

Emma a dit…

Une belle histoire! Quand on cherche une occasion, on trouve toujours...
Tu es bien sûre de lui avoir fait les yeux bleus?! Sur les photos, on les croirait vairons!

maman croco a dit…

c'est très joliment raconté. Quelle bonne idée la rentrée scolaire! Elle va être certainement très très heureuse. Amuse toi bien jusque là!

Bella a dit…

Que ça fait du bien de te relire! Continue d'écrire, à petits points...

sophielastyliste a dit…

Elles fleurissent les jolies poupées sur la blogo! et celle-ci sera accueillie avec amour!
C'est pas tout ça mais, de retour chez moi, je vais (pipi les dents) au lit....et régime tisane après les agapes de chez val!

Anonyme a dit…

madame Capuciiiiiiiii-neuh
demande a sa voisiiiiiiiiiii-neuh
avez vous vu mon fil...
sur le blog de Cecile il brille
sur le blog de Cecile...

Bon apres le concert avec Marion je me doute que tu connais la chanson
kichante

Co de contes a dit…

un joli cadeau..pour une belle occasion..
quel amour dans ce texte..;amour qui est surement passé dans la laine...

Mamzelle Hérisson a dit…

Elle est ravissante, cette Capucine si aimée avant même d'avoir été conçue...

Les tonky a dit…

ce que j'aime vous lire, bravo pour cette magnifique poupée, pourriez vous me die ou vous commandez le necessaire?
merci beaucoup

Cécile a dit…

les tonky : vous pouvez trouver des kits avec les explications compètes sur le site de Marottes et compagnie.
Vous avez plusieurs modèles. Bonne couture !

arouna a dit…

quelle belle histoire!

Anonyme a dit…

sampling suwal locals coffeehouse reused shree lens krksz candidate crisisco profiling
masimundus semikonecolori