lundi 23 février 2009

Sacs et pochon





16 commentaires:

Cath a dit…

Vraiment très mimi tes sacs !!
Je crois que je vais "pomper" ton idée pour broder les prénoms....j'aime beaucoup cette broderie au point avant ;)

marion a dit…

En plus, tu ne pouvais pas savoir que je m'étais promis de leur en faire un à chacun. Promesse que je n'aurais sûrement pas eu le temps de tenir.

Alexandralion@gmail.com a dit…

Quel plaisir de vous retrouver !
Mais sans vos jolis mots, hélas...
Je suis heureuse d'avoir eu de vos nouvelles ce dimanche chez marion.
Les photos des enfants réunis sont comme magiques !
A bientôt, peut-être...
Alexandra
P.S. La robe de bal touche à sa fin...

madeleine a dit…

Des petits sacs personnalisés aux jolis prénoms des enfants de Marion. Cela s'imposait.

Lesdeuxmoiselles a dit…

Bonjour Cécile,

Merci de nous laisser voir ces magnifiques productions, j'en suis toute émerveillée... J'espère que tout va bien pour vous tous et je vous embrasse...

Albine a dit…

Le genre de petits pochons "fourre-tout" ultra pratiques que j'aime ! Alors en plus, quand ils sont joliment brodés... un luxe !

Telle a dit…

Et Joséphine ? elle va être déçue, Joséphine, non ?

timalo a dit…

De délicates attentions qui resteront en souvenir de ce week end...

catherine a dit…

Un grand moment de bonheur à voir les jolis photos de Madame L!! Vous avez du passer un superbe wekend!! Les petits pochons sont très mignons!!

Elolili a dit…

Les enfants de Marion sont eux aussi (cf mon précédent commentaire sur un autre billet !) bien chanceux !
Cécile, vous êtes une vraie fée ;-)

Je vous souhaite une bonne semaine, en espérant vous relire plus longuement, un jour, si la porte s'ouvre de nouveau aux inconnu(e)s...

Anonyme a dit…

Y-a-t'il un mot de passe pour que la porte s'ouvre ? Non ! alors tant pis je me contenterai de vos jolis travaux de couture.
menelle

PapillonVolé a dit…

Rrrrohh! Ca sent la jalousie grave par ici!!
Heureusement que j'ai eu mes petites crèmes au chocolat ce soir!! ;))!!
Gros bisoux p'tit Cactus!
J'ai droit au parloir cette semaine??

Marie-Noëlle a dit…

Comme de nombreuses internautes, j'ai eu la joie et le plaisir de vous voir sur le blog de Marion. Je vous lisais quotidiennement depuis plus d'un an, sans vous laisser de message, il est vrai, parfois par paresse, parfois par timidité, devant vos textes si bien écrits, votre style si maîtrisé de l'écriture. En tous cas, ce fut une sacrée déception de voir la porte se fermer. J'y retourne quand même tous les jours, en me disant qu'elle se réouvrira peut-être.
J'ai l'impression que vous manquez à beaucoup de lecteurs, lectrices...
J'espère que vous réouvrirez votre porte et vous dis bonne continuation dans ce que vous entreprenez : éducation de vos enfants, écriture, ouvrages coutures.
Félicitations.
Marie-Noëlle

cécile a dit…

Cath : merci ! Tu peux copier, sans problème ! je crois avoir copié moi-même, Albine ou Claicile...

Marion : j'espère ne pas t'avoir privée du plaisir de faire pour eux...

Alexandra : il n'y aura rien de plus que de la couture ici... juste parce que ça fait des années que je veux garder une trace de ce que je fais...

Madeleine : j'aime passer du temps en pensant à ceux à qui est destiné mes moments volés... mieux qu'un jeu en plastique...

les deux moiselles : tout va bien ! merci !

Albine : pas aussi jolis que les tiens... mais je fais ce que je peux, c'est déjà pas mal ! ;)

Telle : Joséphine a eu le sien en lin et tissu à fleurs un peu vintage... pas de photo, modèle unique pour jeune fille exemplaire...

Timalo : j'espère qu'ils auront une longue vie, bien au-delà d'une rencontre...

catherine : c'était en effet très intense... Marion l'a bien conté...

Elolili : cette fois, je ne reviendrai pas. La porte n'est plus qu'un nom et un souvenir. Je n'y écris plus...

Menelle : pas de mot de passe, pas de clef, la porte est fermée et a claqué sur ma révérence tirée...

Papillon volé : tu veux ton sac de promenade toi aussi ? OK, c'est noté ! ;)
T'as le droit au parloir ! ;)

Marie-Noëlle : merci pour ce petit mot qui me touche...


Je ne sais pas trop où et comment dire que la porte est définitivement fermée, que je suis à la fois touchée et surprise et presque amère de recevoir autant de commentaires, parce qu'ils arrivent un peu tard je crois, parce que je les ai attendus des mois, souvent en vain, que je n'ai jamais caché mon envie de savoir qui me lisait, prenant du plaisir à répondre à chacun... Mais non, il n'y a plus de porte, il n'y a pas de clefs. J'écris ailleurs, sur une île où je reçois mes proches et celles qui le sont devenues. Mon but n'a jamais été de montrer mais bien de décrire... Bien sûr, il y a eu la copie de textes et les vols de photos, mais cela n'a été que le détonateur d'une réflexion récurrente. Je suis faite pour les petits comités, je crois et je préfère gagner à être connue qu'être reconnue...
Merci pour tous ces mots et votre fidélité du passé...
Bien à vous.

maman de sixtine a dit…

quelle est belle la 1ère photo !

Alice a dit…

Chère Cécile,

Je ne sais pas trop où et comment vous écrire ce que je voudrais vous écrire. J’ai vainement cherché un moyen de contacter l’auteur de ce blog, une adresse mail, quelque chose de moins public, sans succès. J’espère que ce message ne vous irritera pas ou ne vous gênera pas. N’hésitez pas à l’effacer si tel était le cas.
Depuis que vous avez fermé votre porte ouverte, je suis véritablement déçue de ne pas avoir eu l’occasion de vous remercier, formellement, de l’avoir, un jour, ouverte. Je n’ai pris qu’exceptionnellement le temps (une fois ou deux, au plus) de le faire alors que j’en avais tout le loisir, et je me rends compte aujourd’hui à quel point cette attitude était ingrate.
Merci pour ces mois de lecture, merci pour votre réflexion, votre plein de vie, votre expérience. Merci pour tous ces mots, merci pour ce partage, merci de m’avoir guidée comme vous l’avez fait sur les chemins difficiles mais tellement heureux de la maternité. Merci pour cette générosité.
Je vous souhaite tout le bonheur possible, une vie en abondance.
Bien à vous.
A.